L'intégration posturale psychotérapeutique : une psychothérapie de la relation et du contact

L'intégration posturale psychothérapeutique fait partie des thérapies psychocorporelles. Elle est issue de la rencontre entre la Gestalt Thérapie (F.Perls), l'intégration Posturale (J.Painter) et le mouvement régénérateur (H.Noguchi).

   

C'est une psychothérapie de la relation et du contact. Elle aborde toutes les dimensions de la personne dans une approche qui est simultanément verbale, émotionnelle et corporelle.

 

Comme dans toutes les thérapies psychocorporelles, l'intégration posturale psychothérapeutique se fonde sur le concept du "bodymind", c'est à dire sur la prise en compte de la relation étroite qui existe entre le corps et l'esprit et sur le postulat qu'on ne peut pas dissocier les deux.

 

Le corps de chacun porte en lui l'empreinte de son chemin de vie personnel et de son héritage familial. L'installation progressive d'un travail corporel en profondeur permet de se relier à soi-même et à son histoire, de ressentir quelles empreintes elle a laissé et les transformer, de mieux sentir sa posture,  de dénouer  tensions,  rigidités et blocages. 

 

Cette approche favorise l'accès à soi même, à sa mémoire corporelle, à son inconscient. Elle favorise chez chacun la perception de son corps, de son identité, de ses limites, de ses désirs, de sa manière d'être en contact dans la relation. 

 

Elle donne l'occasion de libérer ses souffrances et ses émotions, de contacter ses ressources, sa capacité d'être et d'action. Elle donne au consultant les moyens de sortir d'une situation figée pour aller vers plus de justesse et plus de liberté.